Entendu pour apologie du terrorisme à 9 ans : son père porte plainte

Dans L’obs

Entendu pour apologie du terrorisme à 9 ans : son père porte plainte

Son fils a été auditionné par la gendarmerie de Villers-Cotterêts parce qu’il aurait crié « Allah akbar » pendant une minute de silence en hommage à « Charlie Hebdo ».

Des gendarmes en action. NICOLAS MESSYASZ/SIPA Des gendarmes en action. NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un homme a porté plainte pour diffamation après l’audition le 15 janvier de son fils de neuf ans par la gendarmerie de Villers-Cotterêts (Aisne) parce qu’il aurait crié « Allah akbar » pendant une minute de silence en hommage à « Charlie Hebdo », a-t-on appris vendredi 30 janvier auprès du procureur de Soissons.

Les soupçons pesant sur l’enfant « sont sur le plan de la matérialité des faits totalement infondés », affirme à l’AFP le procureur de Soissons, Jean-Baptiste Bladier.

« Eviter de s’emballer inutilement »

L’enfant avait été entendu le 15 janvier par la gendarmerie de Villers-Cotterêts, en présence de son père, dans le cadre d’une enquête pour apologie du terrorisme, selon la même source.

« On est dans une cantine municipale qui accueille plusieurs écoles, pendant la minute de silence il n’y a aucun témoin qui entend ce garçon de neuf ans venir dire ‘Allah akbar, vive le Coran' », a raconté le procureur.

« C’est un autre enfant qui vient [le] dire après coup à sa mère qui est l’une des employées de la cantine, qui le dit à la personne qui encadre la cantine, un signalement est rédigé, (…) on prévient la brigade de gendarmerie », a poursuivi Jean-Baptiste Bladier.

L’enfant incriminé « répond aux enquêteurs qu’il ne comprend pas, il y a eu un quiproquo entre les deux enfants », a indiqué le procureur.

Mécontent, le père dépose plainte le 23 janvier pour dénonciation calomnieuse et diffamation, a rapporté Jean-Baptiste Bladier, qui a souhaité que les conclusions de l’enquête servent pour l’avenir à « éviter de s’emballer inutilement ».

Cette affaire intervient quelque jours après l’audition d’un enfant de 8 ans mercredi dans le cadre d’une audition libre au commissariat de Nice (Alpes-Maritimes) pour « apologie d’acte de terrorisme ». Une convocation qui a suscité la polémique, jeudi 29 janvier.

Sur le web : Entendu à 8 ans pour apologie du terrorisme : est-ce légal et quelles sont les peines ?
Facebook
Twitter
Entendu à 8 ans pour apologie du terrorisme : est-ce légal et quelles sont les peines ?
01:21
Publicités
Cet article a été publié dans Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s