TOTAL relance de quelques millions pour financer « l’éducation artistique » française

Ensortantdelecole : Après les 4 millions d’euros pour financer la réforme des rythmes scolaires, re-voilà Total, plus gros pollueur et exploiteur de la planète, qui va financer « l’éducation artistique » à l’Education Nationale, et dans les structures associatives qui dépendent d’un des ministères ci-dessous mentionnés. Plan d’austérité oblige, on coupe les budgets artistiques en premier, et on fait un beau partenariat public-privé avec une énorme multinationale pour pallier le manque de financement public. Lisez ci-dessous les prérogatives qui sont désormais laissées à cette entreprise. ça fait peur…

Dans culturecommunication.gouv

28/01/2014 15:00

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de la Vie Associative et de l’Éducation Populaire et Christophe de Margerie, président-directeur général de Total, ont signé le 28 janvier 2014, une convention en faveur de l’éducation artistique et culturelle (EAC)

 

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de la Vie Associative et de l’Éducation Populaire et Christophe de Margerie, président-directeur général de Total, ont signé ce jour, une convention d’application pour l’éducation artistique et culturelle (EAC).

Cet engagement se traduit pour Total par :

– un soutien de deux millions d’euros apporté à des structures ayant répondu à un appel à projets « éducation artistique et culturelle » transmis par les Directions Régionales des Affaires Culturelles (Drac) et sélectionnées par un jury composé de représentants des ministères en charge de la Culture et de la Jeunesse ainsi que de membres de la Fondation Total ;

– un soutien d’un million d’euros à des institutions culturelles développant des projets d’EAC d’envergure interrégionale ou nationale ;

– un soutien d’un million d’euros à des projets initiés et financés dans le cadre d’une convention de partenariat à conclure avec le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ).

Cet appel à projets « Éducation artistique et culturelle » va permettre le financement d’une quarantaine de projets développés par des équipes artistiques ou des structures culturelles. 22 000 jeunes sont concernés par ces projets menés sur le temps scolaire, périscolaire ou encore dans le temps de loisirs, en lien notamment avec la réforme des rythmes scolaires portée par le ministère de l’Éducation Nationale.

Les projets soutenus bénéficient, en moyenne, d’un soutien de 50 000 euros sur 2 ans et seront mis en œuvre dès à présent pour s’achever à la fin de l’année scolaire 2015-2016.

Le jury de sélection a veillé à sélectionner en priorité des projets dans les territoires les plus éloignés de l’offre et des institutions culturelles. Ainsi, les deux tiers des actions seront développées soit dans des territoires déficitaires ruraux, soit dans des quartiers prioritaires de la « Politique de la Ville ». Par ailleurs, quatre projets se dérouleront dans les territoires ultra-marins (Martinique, La Réunion et Saint-Pierre et Miquelon).

Tous les champs disciplinaires sont représentés : théâtre, danse, musique, arts du cirque, marionnettes, arts plastiques, patrimoine et musées, arts numériques…

Certains projets sont construits autour de champs moins représentés comme les métiers d’art avec, par exemple, le projet développé en région Limousin par la Cité Internationale de la Tapisserie et de l’Art Tissé (Aubusson, 23) ou le projet porté par la Villa Noailles (Hyères, 83) autour de la mode et du design.

La quasi totalité de ces projets prévoit également des moments de formation en direction de l’ensemble des acteurs impliqués (enseignants, animateurs, médiateurs, artistes ou professionnels de la culture…).

Dans le cadre d’un engagement commun en faveur de la jeunesse, cette nouvelle convention pour l’EAC vient concrétiser la volonté du Président de la République de mobiliser toutes les énergies en faveur des jeunes et marque un engagement ferme du Gouvernement et de Total en faveur de l’accès à l’art et à la culture pour tous les jeunes.

Elle fait suite à la signature le 7 juin dernier d’une convention d’une durée de trois ans, fixant le cadre d’un engagement commun en faveur de la jeunesse, par Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative et Christophe de Margerie, président-directeur général de Total. Cette convention prévoit d’allouer des moyens financiers à des priorités partagées et notamment le financement d’actions d’éducation artistique et culturelle à hauteur de quatre millions d’euros.

Publié le 28/01/2014

Publicités
Cet article a été publié dans La refondation de l'école en question, Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s