Billet de fin d’année 2013… Vivement 2014 !

Ensortantdelecole : Pour ma maman, ma grand-mère, ma tante, mes tantes, mes cousines, ma soeur, mes amies, mes collègues, toutes les femmes qui m’entourent…

La fin de l’année approche à grands pas… Comme chaque année, les mois de novembre et décembre auront été pour moi bien difficiles… Cette année plus que l’année dernière et les quelques années passées, mais autant que l’année 2000 : en novembre 2000 je perdais ma grand-mère, une femme exceptionnelle à tous les niveaux, une femme que j’aurais aimé connaître plus, qui ne m’a jamais vue sur scène, qui ne m’a jamais vue maîtresse d’école, (encore moins les deux en même temps !), avec laquelle j’aurais tant aimé encore et encore partager, débattre, inventer ! Cette année, j’ai perdu une autre femme qui m’était chère, qui m’était chair : ma tante E. Une autre modèle en matière de femme, en matière de militante. Une femme en accord avec son être, avec ses idées, qui les appliquait au quotidien, le cœur sur la main, comme on dit… Je me suis toujours dit, depuis toute petite, que si quelqu’un devait incarner la générosité, ce serait ma tante E. Y avait pas plus généreux et plus humain qu’elle.

Ah que c’est dur ! J’ai commencé sur un ton peu triste… ça va être dur de remonter la pente de l’optimisme, plus facile de dégringoler tranquillement vers le pessimisme, c’est moins usant, ça demande moins d’énergie… Et oui ! On comprend la difficulté de se mettre en marche, quand tout nous attire vers l’immobilisme. C’est dans ça que m’entraîne inlassablement chaque début d’hiver (et c’est même pas officiellement l’hiver !!) : la déprime, la perte d’espoir… C’est comme si chaque année je me reprenais dans la gueule que le monde va de plus en plus mal malgré tous ceux et toutes celles qui luttent, que le capitalisme grandit toujours un peu plus avec ses lots de travailleurs et travailleuses mal payé-es, mal vivant-es, opprimé-es dans toutes les parties du globe, « exploités, trompés, espionnés, bafoués, fatigués » (comme écrit Prévert dans La Crosse en l’Air), comme si cette pente vers l’hiver m’entraînait vers l’inéluctable : à quoi bon lutter ? On n’y arrivera jamais. Ma tante n’aura pas vu la fin du capitalisme. Encore moins ma grand-mère. C’est dégueulasse. Et moi ? Et mes enfants ?

Est-ce qu’à 60 ans je croirai encore qu’il est possible de lutter ? Mais où allez-vous donc puiser votre force, vous, les « vieux » militants ?

Quand j’y réfléchis, je me dis bien sûr que je ne suis pas capable de faire autre chose… C’est peut-être ça, le secret de la longévité militante ?! C’est peut-être ça notre seule foi : On ne peut pas vivre autrement qu’en croyant en un monde meilleur ? (Ce qu’on peut être tarte, alors… !) Un monde meilleur qu’il faut accepter de ne peut-être jamais avoir assez de notre vie pour le connaître… C’est pour ça qu’on vit pleinement, nous les militants ! C’est pour ça qu’on s’attache autant à la vie ! Et qu’on ne veut pas perdre de temps ! Avoir peur de s’endormir le soir, ça viendrait de là ? S’endormir, c’est arrêter de lutter pour un temps. S’endormir c’est s’arrêter de lutter pour les autres. S’endormir, c’est mourir un peu… et mourir, c’est accepter que le monde, désormais, marchera sans nous. Nous ne verrons peut-être pas David gagner contre Goliath, mais assurément que c’est lui qui va gagner ! Sinon, à quoi bon toute cette énergie dépensée ?

Dors, ma tata, maintenant tu peux dormir tranquille… L’hiver va passer… Comme tous les autres… Je vais arriver à continuer à lutter sans toi, à y croire sans toi, mais pour toi, et avec toute la force que tu m’as transmise…

Publicités
Cet article a été publié dans Tout ce qu'il faut savoir sur "En sortant de l'école". Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Billet de fin d’année 2013… Vivement 2014 !

  1. jean argenty dit :

    S’endormir c’est aussi accepter que les rêves arrivent et peuplent le monde de la nuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s