L’Education Nationale livrée aux entreprises capitalistes

Dans Comité pour une nouvelle résistance

https://i2.wp.com/www.sitecommunistes.org/ch323educnat_fichiers/image002.pngUn Conseil National Education Economie (CNEE) vient d’être mis en place par le gouvernement.

Il est présidé par l’ancien patron d’Air France, Spinetta, fervent partisan et acteur de la privatisation de la compagnie aérienne nationale.

Ce CNEE a pour objectif « d’articuler les politiques éducatives avec les besoins de l’économie », autrement dit d’assurer la main – mise la plus étroite du grand patronat sur tout notre système d’éducation, de l’école primaire à l’enseignement supérieur et la recherche.

Le document créateur du CNEE insiste lourdement sur l’articulation entre la refondation de l’école et le redressement économique par la… « compétitivité ».

Il veut pour cela confier  aux régions l’articulation entre les bassins d’emplois et les besoins éducatifs. En clair, il s’agit de soumettre étroitement tout l’enseignement aux seuls besoins de la production et des services capitalistes, ceci dans un contexte de concurrence acharnée entre les groupes monopolistes à l’échelle internationale. Cette mise en conformité étroite de la formation aux besoins du patronat est vraie pour le « tout venant » des couches populaires.

Pour les enfants des couches dirigeantes il y aura toujours les écoles adéquates pour les préparer à leur rôle de futurs dirigeants.

Ce CNEE n’est donc qu’un outil de plus pour que le capital intervienne encore plus directement dans la formation des salariés.

La composition du comité ne laisse planer aucun doute sur la volonté du patronat d’investir le terrain. Outre Spinetta, on y rencontre deux dirigeants importants du patronat français :

Roubaud Président de la CGPME (1) et Gattaz Président du Medef. Au niveau des confédérations syndicales, on y trouve le secrétaire général de la CFDT, Berger, et celui de la CGT, Le Paon. Adeptes tous deux  du « dialogue social », ils vont préparer avec le patronat la mise en œuvre de ce mauvais coup.

C’est un coup extrêmement sévère qui vient d’être porté à notre système d’enseignement et de recherche. Une fois de plus cela s’est fait dans le silence complice de tous les médias. Une fois de plus « Communistes » est le seul à en parler.

Il faut  agir pour empêcher ce que le gouvernement et ses complices veulent faire du système d’enseignement français.

(1) Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises

http://www.sitecommunistes.org/ch323educnat.htm

Publicités
Cet article a été publié dans Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s