« Toutes mes excuses à mes élèves de troisième »

A propos de l’épreuve de brevet… Super article sur l’absurdité du système éducatif actuel à travers ces examens qui ne permettent pas aux élèves de montrer qu’ils ont appris. Ils ressortent de là en étant persuadés qu’ils sont nuls et donc que l’école ne sert décidément à rien…

Dans  Peut mieux faire, le blog d’un prof d’histoire :

Toutes mes excuses à mes élèves de troisième

Dans Au piquet le 29 juin 2013 à 11 h 37 min

A mes élèves de Troisième,

Toute l’année, j’ai suivi le programme avec ses fourchettes horaires. Toutes mes excuses de vous avoir donc mal préparés au sujet qui est tombé hier. J’aurais dû passer 1/8ème du temps à l’étude de la crise de Cuba. Je n’aurais pas dû traiter les cinq premières séquences d’histoire.

J’ai notamment passé le temps prévu à aborder les deux premières séquences thématiques qui vous ont tant intéressé. Toutes mes excuses, je n’aurai pas dû car elles semblent aux yeux de beaucoup inutiles : aucune question dans aucun des sujets, même ceux des centres étrangers (pourtant plus intéressants que celui auquel on a eu droit en France).  Il ne faut pas heurter les conservatismes fut-ce au détriment de vos apprentissages.

Toute l’année, je vous ai préparé à mettre en perspective un exemple ou une étude de cas pour appréhender une période ou un fait historique ou géographique plus large. Toutes mes excuses de vous avoir donc mal préparés au sujet qui est tombé hier

Toute l’année, je vous ai répété qu’il n’est pas très utile de connaître une définition par coeur, qu’il était plus intéressant de maîtriser une notion, un concept pour l’appliquer, pour expliquer. Toutes mes excuses de vous avoir donc mal préparés au sujet qui est tombé hier.

Toute l’année, quand on travaillait la capacité « raconter un fait historique », j’exigeais de vous de la méthode pour bâtir un récit historique plus que de l’encyclopédisme. Toutes mes excuses de vous avoir donc mal préparés au sujet qui est tombé hier.

Toute l’année, j’ai exigé de vous que vous travailliez vos repères chronologiques autour de grands thèmes et en les reliant au programme de Troisième. Toutes mes excuses pour vous avoir donc mal préparé à ce qui est tombé hier car de l’ancienne épreuve on a gardé que le pire : la « récitation » de repères chronologiques !

Je vous ai fait découvrir cette année les hauts lieux de notre démocratie : nous avons visité le Palais Bourbon, vous êtes entrés dans l’hémicycle, nous sommes passés devant l’Elysée, le conseil d’Etat, nous avons découvert le Panthéon. Toutes mes excuses d’avoir omis de vous faire visiter un plateau TV lors de cette sortie.

A plusieurs reprises, je vous ai fait travailler sur des tâches complexes pour acquérir et/ou évaluer les connaissances et compétences du socle commun. Un peu moins souvent d’ailleurs que je ne l’aurais voulu car je me doutais bien que l’épreuve n’exigerait pas de tâche complexe. Toutes mes excuses donc pour n’avoir pas utilisé ce temps à visionner « Questions pour un champion » et à écouter « le jeu des mille euros » qui vous aurait davantage préparés.

Toute l’année, en géographie nous avons travaillé essentiellement à partir de photographies de paysages et des SIG. Toutes mes excuses pour ne pas avoir privilégié les tableaux statistiques à 60 chiffres.

Toute l’année en géographie nous avons abordé la cartographie comme un langage à part entière permettant de montrer, démontrer, résumer, synthétiser. Toutes mes excuses pour ce temps perdu plutôt que de vous faire placer des informations déconnectées les unes des autres sur un fond de carte lui-même déconnecté des dites informations

Toute l’année,  j’ai exigé de vous que vous donniez du sens à vos savoirs. Toutes mes excuses de vous avoir donc mal préparés au sujet qui est tombé hier.

Lorsqu’en début d’année , je vous avais présenté la nouvelle épreuve de brevet (vous aviez sans doute compris qu’elle ne me satisfaisait pas même si j’étais loin d’imaginer un tel sujet !) je lui avais trouvé une vertu : contrairement à l’ancienne épreuve vous n’auriez pas cette impression d’avoir appris beaucoup de choses pour n’être évalué que sur peu. Je croyais que son côté « zapping » permettrait de vous évaluer sur la quasi totalité du programme. Toutes mes excuses pour vous avoir menti.

Toutes mes excuses à l’avance pour les critiques que certains adultes ne manqueront pas de vous faire en utilisant cette épreuve. Il y en aura, c’est sur, pour oser affirmer que « c’est la preuve que le niveau baisse  » / « les élèves sont nuls car cette épreuve était facile »  / ces élèves ne savent rien » …etc.  A ceux là vous pourrez toujours leur demander de rédiger vingt lignes sur la crise de Cuba. En fait on ne vous a  pas offert l’occasion de montrer ce que vous avez acquis pendant l’année.

Toutes mes excuses pour l’énorme déception qui se lisait hier dans vos regards, vos paroles.

Toutes mes excuses pour ma future participation à cette épreuve car il me faudra la corriger.

Passez maintenant aux  vacances en vous persuadant bien que tout ce que vous avez acquis cette année n’est pas inutile même si ça l’a été hier.

Advertisements
Cet article a été publié dans Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s