CNT éducation 93. « Imposons n’autre rythme »

dans CNT éducation 93

Ensortantdelecole : Rappelez-vous l’existence de la revue de la CNT-éducation, la revue « N’autre école » ! le numéro 33 vient de sortir : « Chantiers de pédagogie sociale » ! A feuilleter ici

Imposons n’autre rythme

Il est revenu le temps du débat sur les rythmes scolaires. Dans toutes les salles des maîtres, chaque semaine, les annonces du ministre sont disséquées : Peillon veut rallonger l’année de 44 jours, et puis non, de 33 jours. De toute façon, si on travaille le mercredi, ça fait déjà 22 jours de plus, entend-on ici, il ne restera plus que 11 jours à trouver. Pas de quoi fouetter un chat essaie-t-on de se rassurer. Et de toute façon, ce sera forcément le mercredi. Personne ne veut du samedi matin travaillé. Et puis non, la semaine dernière, il était question que les communes puissent choisir entre le mercredi et le samedi… La semaine d’après, Peillon veut qu’on travaille jusqu’au 15 juillet et qu’on reprenne le 15 août. Il l’a dit sur France-Machin ce matin. Non mais alors, il veut nous faire travailler plus sans augmenter nos salaires ???!!! Pendant ce temps, aucun des syndicats dûment consultés depuis cet été ne laisse filtrer d’informations sur les débats ni de possibles orientations. Les associations de parents d’élèves non plus. Tout le monde débat… et personne n’arrive à se mettre d’accord. Mais d’accord sur quoi ? Sur une organisation d’école dans l’intérêt des enfants ? Ou sur le fait de faire travailler plus les enseignants ? Sur le fait de faire des économies à l’Éducation Nationale ? Aux municipalités ? Ou sur le fait de satisfaire l’industrie du tourisme ?

Dans ce « débat » aux intérêts contradictoires, il y a surtout deux enjeux qui s’affrontent : celui du capitalisme contre l’intérêt général et celui d’une école dans l’intérêt des enfants. Or, s’il s’agit de faire travailler plus les élèves, les personnels enseignants et non enseignants, c’est dans l’intérêt du capitalisme. Alors appelons un chat, un chat : le débat sur les « rythmes scolaires » n’en est pas un. Il n’est pas initié ex nihilo, bien au contraire. Il a lieu sur l’air de la rengaine européenne, ses règles d’or et autres appellations cache-sexe.

S’il faut redire ici ce que nous voudrions pour l’école, c’est évidemment plus de personnels enseignants et non enseignants, plus d’espaces verts, plus de jeux, plus de classes transplantées, plus de musées gratuits, plus d’écoles plus grandes avec plus de salles pour faire plus d’activités de recherches, de cuisine et de créations… Et aussi travailler moins et autrement. Favoriser le travail en équipe, ne plus être seul avec ses élèves dans une classe, ne plus courir toute la journée, ne plus imposer des horaires impossibles aux personnels de service, aux enfants, aux enseignants, ne plus imposer des cantines inhumaines et bruyantes. Enfants, enseignants et non enseignants réunis, apprendre à travailler ensemble ! Enfants et adultes, s’apprendre mutuellement… Tels sont les termes d’un « débat » sur les rythmes scolaires de notre point de vue. Il est moins question de savoir s’il faut travailler le mercredi ou le samedi matin – même si nous sommes opposés au mercredi – que de s’organiser collectivement afin que ce débat soit mené dans l’intérêt des enfants et des personnels, contre le capitalisme, ses règles d’or et sigles AAA compris.

N’attendons pas de savoir à quelle sauce on veut nous manger ; réunissons-nous en AG, avec les parents, pour imposer n’autre rythme, inventer n’autre école.

Publicités
Cet article a été publié dans La refondation de l'école en question, Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s