Retour d’une spectatrice sur la conférence jouée à rennes le 22 mai

http://imprimerienocturne.com/2012/06/01/en-sortant-de-lecole-pauline-christophe/

En sortant de l’école – 22/05/12

juin 1st, 2012  |  par Karedwen  |  Publié dans Conférences

Share

Conférence gesticulée. Voilà l’intitulé qui est parfois visible sous le titre de différents évènements. Mais de quoi s’agit-il ? Avant de parler de « En sortant de l’école », écrit et interprété par Pauline Christophe, il convient d’expliquer de quoi il retourne; une conférence (pensez heures interminables à désosser des graphiques, des dates, le tout développé par un orateur parfois soporifique) gesticulée (ou gesticulante, donc avec mouvements). Une sorte de mélange entre données argumentées et spectacle théâtral. Mais la formule va plus loin, partant de l’expérience personnelle pour aborder un sujet plus général, la conférence est souvent humoristique, vivante, et enfin, politisée. « Urgence à dire » comme l’explique bien mieux que moi Pauline Christophe sur le site de la Scop Le Pavé, la structure initiatrice de ce mouvement populaire et dédié à la parole.

« En sortant de l’école », vous vous en doutiez, parle de l’éducation nationale. Ou plutôt la dégringolade de l’école publique comme l’a vécu Pauline, qui une fois sortie de l’Iufm (créée en 1989 par Lionel Jospin) s’est heurtée à des suppressions de postes, des classes surchargées, des comportements discriminatoires au sein même de la direction d’un établissement. Et aussi tout ce qui peut faire les joies ou les malheurs d’un enseignant. Tout d’abord en école primaire, puis en Segpa. Mais « En sortant de l’école » c’est aussi une forte référence à Prévert; si l’on connait ses poésies légères, on connait moins son engagement militant avec le groupe Octobre, théâtre ouvrier dit agit-prop des années 1930. La lecture de « La crosse en l’air » issue de Paroles est alors une bouffée d’air après les journées de travail pour Pauline. Cette subtile imbrication de poésie dans la conférence donne une ouverture supplémentaire, un courant d’art au milieu des circulaires assassines.

Raconté avec humour et désillusion (et oui, tout ne peut pas se passer comme dans la vie de Victor Novak.. si si, rappelez vous, l’Instit sur France 2), le parcours de Pauline nous en apprend beaucoup sur la réalité du terrain, la démolition d’un système, qui loin d’être parfait était bien moins inégalitaire que celui qui se prépare. Aujourd’hui, Pauline est sortie de l’école et a rejoint son amour pour le théâtre en écrivant cette pièce, mise en forme de conférence gesticulée. Un travail passionnant sur le sujet qui a satisfait les gens venus découvrir cette unique représentation rennaise à la salle Carrefour 18.

Le blog En sortant de l’école
Le site de la Scop le Pavé
Et pour poursuivre en humour, ne pas hésiter à lire Le journal d’un remplaçant de Martin Vindberg

Publicités
Cet article a été publié dans Critiques/Interviews, Tout ce qu'il faut savoir sur "En sortant de l'école". Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s