Le maire de Gimeux (Charente) : « Que l’inspecteur réagisse ou qu’il s’en aille »

Dans Charente libre

Le Maire de Gimeux à propos de la fermeture d’une classe: «Que l’inspecteur réagisse ou qu’il s’en aille» [+vidéo]

Joël Baudin, maire de Gimeux, qui a démissionné vendredi pour refuser une fermeture de classe avance de nouveaux éléments. Et interpelle l’académie.

Joël Baudin, maire de Gimeux: «Je considère que tous les problèmes doivent être évoqués sans hypocrisie».Photo F. B.

Joël Baudin, maire de Gimeux: «Je considère que tous les problèmes doivent être évoqués sans hypocrisie».Photo F. B.

Mon mandat n’est rien par rapport aux larmes et au stress des enfants, aux angoisses et au désarroi des parents.» Joël Baudin, le toujours maire de Gimeux qui a envoyé sa démission vendredi dernier à la préfète de la Charente pour protester contre la fermeture d’une classe dans son école, interpelle Jean-Marie Renault, l’inspecteur d’académie: «Qu’il prenne ses responsabilités, qu’il réagisse ou qu’il s’en aille».

Depuis l’annonce de sa démission, plusieurs témoignages ou courriers de parents dont les élèves sont ou étaient scolarisés à Ars, la commune liée à Gimeux par un RPI (regroupement pédagogique intercommunal) depuis 1986 lui sont parvenus. Tous décrivent des enfants vivant très mal le temps passé à l’école.

«C’est plus grave que j’imaginais. Sous réserve que ces témoignages soient vrais, et je vois mal pourquoi ils ne le seraient pas, il est urgent de prendre des décisions. Pour sauver les écoles, la seule chose qui pourrait ramener un peu de sérénité c’est de supprimer le poste du directeur actuel à Ars», souligne le maire qui a été reçu lundi matin par Guy Tardieu, le sous-préfet de Cognac pour évoquer la situation.

«Nous aurions pu nous retrouver tous autour d’une table»

La décision définitive de la fermeture de la classe de Gimeux doit intervenir lundi. Joël Baudin considère avoir alerté à plusieurs reprises Jean-Marie Renault sur ces «problèmes relationnels» notamment en mai dernier: «S’il avait réagi à ce moment-là au lieu de me demander de ne pas m’en mêler, nous aurions pu nous retrouver tous autour d’une table, enseignants, élus, tutelle, pour discuter, aborder les problèmes et peut-être trouver une solution pour éviter que d’autres élèves ne partent.»

Le maire de Gimuex, ancien militaire, estime que son rôle n’est pas d’ignorer les doléances de ses administrés:«C’est assez légitime que les gens s’adressent à moi. Je ne suis pas juge, ni avocat mais je considère que tous les problèmes doivent être évoqués sans hypocrisie.»

Et s’il considère être resté dans son «rôle», il est en revanche très critique sur celui de l’inspecteur d’académie et de l’inspectrice du secteur: «Ils n’ont fait leur boulot ni l’un ni l’autre. Ils ont préféré fuir leurs responsabilités plutôt que d’apporter une réponse sensée à un problème bien réel. S’ils sont uniquement des comptables et qu’ils refusent une réaction humaine, ils doivent partir.»

Hier, l’inspecteur d’académie n’a pas répondu à nos sollicitations.

Video

Advertisements
Cet article a été publié dans Tout ce qu'il faut savoir sur l'Ecole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s